Vous prévoyez d’investir en Hongrie?

Depuis les 10 ans de son existence, BPO a contribué au fonctionnement financier des implantations hongroises de plus de 100 compagnies internationales. Parmis  ces clients ressortent en particulier Sauflon, un fabricant de lentilles de contacts ayant un chiffre d’affaires supérieur à un Milliard de forints ; Mentor Graphics, que  nous assistons  en Hongroise depuis plus de 10 ans  et Gemalto, présent en Europe orientale, après un développement réalisé en quelques années.
Dans la plupart des cas, notre contribution au fonctionnement efficace des compagnies se développe avec la croissance de la compagnie.

Grâce à son emplacement géographique exceptionnel, la Hongrie est extrêmement bien placée, au centre de l’Union Européenne, pour accueillir  des centres de production, des entreprises de prestations ou de logistique. Les investisseurs étrangers choisissent la Hongrie pour plusieurs  raisons  : un système fiscal compétitif, une infrastructure performante et une main d’œuvre peu couteuse.

La Hongrie a adapté son système juridique à celui de l’Union Européenne, avec cependant quelques particularités. Les compagnies non cotées à la bourse doivent présenter leurs rapports annuels conformément à la loi comptable hongroise, alors que la loi les autorise à tenir leurs livres dans la devise de leur choix. La Hongrie a actuellement 65 accords en vigueur tendant à éviter les doubles impositions, ce qui facilite largement l’activité hongroise des compagnies internationales.

Les 10 premiers conseils pour investir en Hongrie :

1. Sans avocat et conseiller fiscal, ne faites rien !
En Hongrie, seuls les avocats ont le droit de créer une entreprise. Lors de cette création, de nombreuses options, notamment fiscales, dont la modification ultérieure est compliquée, sont à prendre. Il est donc fortement recommandé de consulter un conseiller fiscal avant toute création.

2. Calculez vos impôts au niveau du groupe
En fonction des activités exercées, il est nécessaire de connaitre les conventions de double imposition entre la Hongrie et le pays d’origine de l’investisseur.. Il peut être utile d’implanter en Hongrie des activités complémentaires aussi, pour ainsi optimiser l’imposition du groupe.

3. Prix utilisés au sein du groupe
La Hongrie gère les règles relatives aux prix de transfert conformément à l’accord modèle de l’OCDE, en précisant que dans certains cas elle prévoit la tenue des livres conformément à la réglementation. Même l’absence d’un tel livre peut entrainer des sanctions fiscales lourdes.

4. Subventions financières disponibles
Il est utile de voir si l’investissement peut bénéficier d’une subvention ou d’un avantage fiscal quelconque. En Hongrie, de nombreux avantages fiscaux de différentes sources locales ou européennes sont disponibles dans le but d’encourager différents objectifs économiques.

5. Sélection du manager local adéquat
Vous aurez besoin d’un manager local pour gérer vos affaires en Hongrie. Cette sélection nécessite beaucoup d’attention. Il est utile de vérifier les références avant l’embauche. Il se peut que le recours à un chasseur de tête rende la recherche plus efficace.

6. Plan d’affaires dès le début
Le fondement d’une activité sereine est d’avoir un règlement financier précis et fiable. Il est donc utile d’élaborer un plan d’affaires dès la première année et d’en contrôler la mise en œuvre tous les mois à l’aide des reportings mensuels.

7. Choisissez votre commissaire aux comptes
Pour répondre aux obligations réglementaires, votre entités devra avoir sonpropre commissaire aux comptes. Le commissaire aux comptes est désigné par les actionnaires. Le commissaire aux comptes présente son opinion dans son rapport portant sur les comptes annuels, adressé aux actionnaires.

8. Calculez avec des avantages hors salaire
En Hongrie, le salaire ne représente qu’une partie de la rémunération. Il est utile de motiver les employés par des avantages en nature qui bénéficient d’une imposition favorable. En vertu de la loi, les employés peuvent également bénéficier de certains remboursements de frais obligatoires, qu’il faudra aussi prévoir.

9. Due diligence juridique et financière
En cas de rachat d’une entreprise existante, il est inévitable de faire au préalable une due diligence juridique et financière pour que l’investisseur puisse s’assurer qu’il achète réellement ce qu’il avait prévu d’acheter.

10. Sélection soigneuse du siège social
Dans le droit hongrois, la livraison des documents a un rôle important. Si un document officiel n’est pas réceptionné au siège social ou si la compagnie ne peut pas être retrouvée à l’adresse indiquée du siège social, l’autorité fiscale suspend d’abord le numéro fiscal, puis elle l’annulle et demande au tribunal du commerce d’entamer la procédure de radiation.

Qui est BPO?
BPO est un partenaire innovant, intelligent, disponible et fiable qui propose des solutions financières et comptables sures et efficaces s'adaptant aux objectifs d'affaires hongrois et internationaux.

Les domaines où BPO peut vous aider :
Prestations du commissaire aux comptes, Prestations comptables, Prestations de paie et salaires, Prestations de conseils fiscaux.

BPO est membre de MGI, alliance internationale des comptables, auditeurs et commissaires aux comptes indépendants (www.mgiworld.com) dont les membres français sont également à votre disposition pour vous informer concernant vos questions relatives à la Hongrie.

Vous trouverez les coordonnées de nos bureaux en France dans la zone à droite.


FCN

Stéphane LOUBIERES
email: s.loubieres(at)fcn.fr
Telephone: +33 1 40093646